RAVA DOSA OU COMMENT FAIRE UN INCROYABLE VOYAGE - LES MARMITES EN EMOI

               


 




         Chaque fois que je me rends dans le quartier indien de Paris, j'éprouve les mêmes sensations. Tout d'abord je suis toujours intrigué par ces hommes indiens qui occupent les trottoirs en parlant à voix basse dans une langue inconnue, m'obligeant à modifier ma trajectoire pour les éviter, puis je suis emporté par cette foule et pénètre alors dans l'un de ces magasins ou je suis accueilli par la statue de bronze d'une déesse à 6 bras et par une coupe remplie d'eau sur laquelle flottent des  pétales de rose.
          J'avais reçu voici quelques années un vieux livre indien dont malheureusement il manque quelques pages mais dans lequel par bonheur certaines recettes parfois approximatives sur de petits papiers utilisés comme signets ont été ajoutées par son précédent propriétaire … J'ai pu sur l'un d'eux déchiffrer approximativement  une recette de RAVA DOSA que j'ai testée et que je vous présente maintenant.

 

          A l'intérieur c'est le même spectacle. La foule  qui se presse dans ces allées étroites me pousse vers le fond du magasin ou je croise  des vendeurs affairés qui dans une inlassable noria  remplissent les rayons. L'air confiné et moite exhale alors les odeurs des épices qui se mélangent aux parfums des encens.

 

          Ces odeurs, ces couleurs produisent sur moi un étrange effet car comme pour me sentir plus proche de cette culture et de ces gens que j'aime, alors même que parfois je n'étais entré que pour voyager, je me surprends à acheter ici des sachets d'épices, là un produit dont je ne connais pas la nature et qui me sert alors de prétexte pour solliciter les conseils d'une de ces clientes indiennes toujours souriante dans son sari multicolore.

 

          A chaque fois c'est la même effervescence, le même bonheur et je sors la tête et le cœur remplis de cette joie de vivre qui m'est indispensable pour préparer la cuisine indienne qui doit toujours être faite dans la paix intérieure et dans une belle atmosphère .

 

          C'est ainsi que l'autre jour, après d'une de ces visites, j'ai acheté un paquet sur lequel je lisais DOSA MIX mais dont je ne savais finalement que faire d'autant que les quelques indications sommaires sur l'emballage ne me fournissaient guère d'informations supplémentaires. 

 

          Afin de donner un sens à cet achat, j'ai étalé mes livres de cuisine sur le sol et j'ai  étudié les SAMSKARAS pour apprivoiser ce nouvel ingrédient.

 

          J'ai alors appris que les DOSA sont des sortes de crêpes indiennes qui peuvent se manger au petit déjeuner ou à tout autre moment de la journée. Ce plat principalement d'Inde du Sud, au Kerala peut aussi se consommer avec un chutney.

 

 

 

 




        Pour 5 rava dosa :

 

Ingredients
80 grammes de farine de riz (
DOSA MIX pour moi … of course)

80 grammes de semoule de blé fine

80 grammes de farine blanche

 1 bel oignon haché menu

1 cuillère à thé de gingembre (ou une cuillière et demie à café de gingembre frais haché)

1 cuillière à soupe (ou 2) de ciboulette fraiche hachée finement

1 cuillière à café de cumin en grains

Un peu de beurre (ou de ghee)

Sel poivre à votre gout

 

          Mélanger les farines, le gingembre, la ciboulette, le cumin, le sel, le poivre. Ajouter de l'eau jusqu'à obtenir une pate plutôt liquide.





 

          Faire chauffer une grande poêle dans laquelle vous ferez fondre une noix de beurre (ou du ghee) . Une fois la matière grasse bien chaude, disséminé dans la poêle une cuillère à soupe d'oignon haché et le faire dorer. Lorsque l'oignon est transparent et que la poêle est toujours très chaude, verser une louche de pate.




 

          L'eau contenue dans la pate très liquide va s'évaporer très vite sous l'effet de la forte chaleur et votre crêpe se parsèmera alors de multiples petits trous qui la feront ressembler à une crêpe dentelle. Retourner la dosa lorsque la première face sera cuite et faire dorer alors l'autre face.





 

          Des dosa se mangent de préférence chaudes en entrée avec un chutney de mangue par exemple ou du fromage blanc.

 

Mon truc en plus : Les dosa peuvent aussi être présentées  en apéritif. Pour cela rouler la dosa encore chaude et la débiter en petit tronçon maintenus enroulés à l'aide d'un cure dent. Placer dans un ravier et servez froid avec des sauces à proximité.





 

Vos commentaires, avis, suggestions, impressions, sensations ...


               
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :