LE 2° SALON DU BLOG CULINAIRE - SOISSONS EDITION 2009

             



          La deuxième édition du salon des blogs culinaires s'achève et chacun d'entre nous est reparti dans sa cuisine la tête et le cœur pleins d'idées et tout infusé de cette belle énergie que permettent les échanges en face à face entre blogueurs.

 

          En créant et en animant à la perfection cette rencontre, l'initiative de Chef Damien est essentielle car elle permet de rappeler qu'avant tout la cuisine est un échange, un moment de partage et qu'il n'est pas possible de faire l'économie de la rencontre, du face à face. La cuisine est une passion et une discipline qui fait appel aux cinq sens et son expression ne saurait être complète si elle n'est présente que par Internet.

 

          Parvenir à faire partager une passion par le biais des technologies modernes est une opportunité incroyable grâce à laquelle on peut toucher un nombre sans cesse croissant de personne. Cependant ce salon a donné l'occasion aux participants que la qualité des relations ne devait en aucun cas être sacrifiée au profit d'une communication  qui se perd aux confins du virtuel.

 

          Si Internet permet une multiplicité de contacts virtuels, j'ai pu, grâce à ce salon,  bénéficier d'un temps de rencontre non pas seulement avec des blogueurs mais avant tout avec des personnes dont l'une des activités est d'animer un blog, et c'est très différent … ces rencontres furent assurément moins nombreuses que si j'avais navigué sur la toile, mais elles furent plus riches et j'ai apprécié de tisser des liens plus étroits avec toutes ces personnes. D'ailleurs les blogueurs rencontrés animaient des sites que pour la  plupart je connaissais, mais le partage que nous avons eu, a permis d'initier une autre dimension relationnelle qu'Internet à lui seul ne permettra jamais.

 



 Le délicat travail de présentations de petites bouchées par deux bloggueuses.


          En nous permettant un tel échange et en créant du lien réel, Damien et toute son équipe ont permis de renouer avec cette réalité indispensable lorsque l'on parle de cuisine.

 

          Que ce soit dans le dévouement des bloggeuses qui ont réalisé l'admirable buffet de Dimanche midi ou dans la prévenance des élèves du Lycée Hôtelier, tous dévoués à notre bien être, ils nous ont rappelé que si la cuisine c'est assurément se faire plaisir en créant quelque chose, la puissance du message que l'on délivre en offrant le plat que l'on vient de confectionner n'a de sens que par la joie que l'on peut lire sur le visage de celui qui le déguste.




La préparation du remarquable buffet du repas de Dimanche midi

 

          Bravo à toi Damien, merci à Laurence de "La popote de Lolo" ainsi qu'à tous ceux qui ont contribué à notre bien être et qui m'avez donné l'énergie de continuer à animer ce blog.


         J'ai présenté une recette de Pinky cup cakes, dont voici quelques photos.






 

          J'ai eu tout loisir de préparer le panier contenant les ingrédients nécessaires à la confection de ma  recette même si j'avais apporté le sucre de roses essentiel à sa confection. J'ai été  entouré d'une équipe de jeunes élèves forts prévenants qui m'ont beaucoup aidé dans cette préparation.

 





          Pour la démonstration de la recette un jeune élève de ce Lycée Hôtelier qui en savait probablement bien davantage que moi en matière de pâtisserie s'est chargé de toute la logistique du four professionnel , me laissant tout loisir d'expliquer en musique la recette que j'ai présenté devant un public attentif.

 










          Si je devais ne retenir qu'une image de ce salon ce serait alors la dégustation des cup cakes, car petits et grands, jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, blogueurs et non blogueurs ont gouté mes gâteaux tout en échangeant entre, chacun livrant son expérience, offrant une question à l'autre, demandant un conseil qui était dispensé avec bienveillance.

 








          J'ai été fier qu'une fois la recette terminée les participants n'aient pas quitté la salle mais se soient montrés désireux de prolonger ce moment de partage. Si chacune des personnes présentes a pu repartir en ayant elle-même créé un lien avec d'autres, alors vraiment la " toile " prend la tout son sens, et c'est ce sens là que je veux donner à ma cuisine.


              
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :