BUCHE DE NOEL DE BORNEO

              




          Cette recette est inspirée d'une recette de Kueh Lapis qui est un gâteau typique de la Malaisie. Ce gâteau symbolise à lui tout seul à la  fois la diversité des peuples d'un même pays et  le syncrétisme de cet archipel où les variantes  propres à chaque ethnie voir même à chaque famille sont le résultat d'un métissage séculaire et symbolise à la fois une assimilation et une différenciation des êtres humains.



 
          Les recettes de Kueh lapis ne sont pas complexes mais nécessitent de disposer de plusieurs heures pour les réaliser ce qui n'est pas une réelle difficulté dans cette partie du monde ou le temps semble suspendu.



 
          La transmission des recettes de Kueh lapis est également très représentative de la culture du pays car il est en effet impossible d'obtenir une recette avec précision et des quantités exactes d'ingrédients. Les femmes prennent en effet instinctivement des poignées d'ingrédients et les mélangent sans balance ni instrument de mesure, simplement en observant l'apparence et la texture des la pâte. Lorsqu'on les questionne à ce propos elles vous répondent avec un grand sourire " mais tu vois bien " et si jamais on insiste un peu pour en savoir plus, elles disent simplement " mais regarde donc et tu sauras "… C'est grâce à ce lent apprentissage issu de l'observation de la répétition des gestes de ces femmes que peu à peu, les jeunes générations intègrent inconsciemment  ces recettes et que se perpétuent les traditions selon un rythme lent si caractéristique de ce pays hors du temps.



 
          Pour les fêtes de fin d'année, période de retour aux souvenirs de l'enfance, j'ai choisi cette recette comme un symbole de la transmission, un symbole du passage qui nous montre que nous ne sommes détenteurs d'une culture et d'un savoir dont nous n'avons parfois pas conscience et qu'à notre manière propre, par nos paroles et par nos actes, nous aussi sommes ne charge de propager un message et avons la responsabilité de transmettre aux générations futures. 


 
          Si vous voulez en savoir plus sur ces belles recettes que je vous ferai découvrir au fil des prochains mois, lisez vite mon article LA.

 

 

Ingrédients :

 

 250 g de beurre en conserve

100 grammes de lait concentré sucré

3 cuillères à  soupe de lait de coco

15 jaunes d'œufs

5 blancs d'œuf

100 grammes de sucre

100 grammes de farine de riz

2 cuillères à soupe de cannelle en poudre

1 clou de girofle

5 anis étoilée

1 cuillère à soupe de cardamome en poudre

100 grammes de brisures de marron glacés

75 grammes de pistaches décortiquées

1 cuillère de rhum (facultatif)

50 grammes de beurre lors de la cuisson

 


Gateau au sortir du four 

 

Préparation des épices :

 

          Faire chauffer 3 cuillères à soupe de beurre et incorporer la cannelle et la cardamome. Faire chauffer légèrement et laisser le tout infuser et refroidir. Faire chauffer les 3 cuillères à soupe de lait de coco et y incorporer l'anis étoilé broyée et le clou de girofle. Laisser refroidir et infuser plusieurs heures puis filtrer pour ne conserver que le lait de coco parfumé aux épices

 

Préparation des pistaches :

 

          Placer dans une casserole 1 cuillère à soupe de beurre et y verser les pistaches broyées avec une cuillère à soupe de sucre. Faire griller lentement et laisser refroidir.

 

 

Préparation de la buche :

 

          Mélanger le beurre et le lait concentré jusqu'à obtention d'un mélange très crémeux. Ajouter le lait de coco. Ajouter le rhum si vous avez décidé d'en mettre. Réserver.Battre les jaunes d'œuf énergiquement avec le sucre jusqu'à les faire blanchir et augmenter de volume. Mélanger cet appareil à l'appareil précédent qui a été réservé.  Ajouter la farine tamisée et mettre de coté.

 

          Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel .Incorporer délicatement les blancs au mélange mis de coté. 

 

          Préchauffer le four à 180°





Gateau coupé en deux parties superposées pour former la bûche

 

          Au fond d'un moule carré aux bords bien verticaux, placer une feuille de papier cuisson.

 

1° Etaler bien uniformément  une couche de 3 millimètres d'épaisseur (3 cuillères à soupe environ)  et placer le moule au four pendant 5  minutes. Ne faites pas cuire trop surtout les couches inférieures car si vous observez bien, elles cuiront plusieurs fois. Or la cuisson les durcira. Il est préférable de cuire plutôt moins que trop. 

 

2° Placer votre four sur la position grill et laisser le moule 2 minutes sortir le gâteau et placer de nouveau votre four sur 180°. Le but de l'utilisation du grill est de faire dorer la surface afin de permettre grâce aux couches successives de créer des stries dans le gâteau. Attention cependant à ne pas trop faire cuire car le gâteau durcirait trop.

 

3° Sortir le moule du four et à l'aide d'un pinceau badigeonner la surface de la pate d'un peu de beurre en conserve.

 

          Recommencer au 1° en saupoudrant la pate avant d'enfourner d'un peu de brisures de marron puis au 2° puis au 3° et ainsi de suite jusqu'à épuisement de votre pate.  





On aperçoit les petits morceaux d'éclats de pistache et de marrons glacés


 

          Lorsque vous en viendrez au 1° de la séquence suivante, saupoudrez d'un peu de pistaches broyées

 

          Toutefois ne saupoudrez de brisures de marron que toutes les 2 couches pour ne pas créer de surépaisseur. Lorsque vous aurez badigeonné la dernière couche de beurre couvrir le tout d'un papier d'aluminium et placer au four à 180° pendant 5 minutes environ.




 

          Sortir et laisser refroidir. Le gâteau se rétractera de lui-même dans le moule. Démouler en renversant sur une grille.

 

          Si le moule est carré couper le gâteau en deux pour former 2 rectangles que vous superposerez dans un plat long l'un derrière l'autre pour former votre buche. Couper si besoin les cotés pour former de beaux rectangles et laisser voir les stries réalisées grâce à la cuisson.


          Vous décorerez le dessus de la buche avec la crème au marrons que vous trouverez LA et vous ajouterez si vous souhaitez quelques marrons glacés entiers.









 





A propos du sucre
:

 

 Je vous conseille toujours d'utiliser du sucre de palme pour de multiples raisons et principalement pour le parfum qu'il donne aux préparations dans lesquelles il est utilisé. Cependant pour cette recette je ne vous conseillerai pas de l'employer car par sa couleur le sucre de palme a tendance à assombrir la couleur des gâteaux. Or le principal effet recherché dans cette recette est la création de stries qui seront d'autant  plus visibles qu'il y aura de contraste de couleur entre les couches de pates et le brunissage des surfaces.

 

A propos du beurre :

 

Il est nécessaire d'utiliser du beurre en conserve et non pas du beurre traditionnel tel que nous le connaissons. Pour une raison que j'ignore car à la lecture, de la composition du beurre en conserve est analogue à celle du beurre traditionnel, le beurre en conserve est bien mieux adapté à la réalisation de cette buche. Si vous utilisez du beurre classique, à quantité égale, votre gâteau aura un gout de beurre désagréablement envahissant alors que ce n'est absolument pas le cas avec du beurre en conserve. 

 

  Vos commentaires, avis, suggestions, impressions, sensations ...


 

              
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :