UNE RECETTE INDIENNE POUR LA FETE DU PRINTEMPS INDIENNE : LE THENDAI PAR LES MARMITES EN EMOI

Publié le par LES MARMITES EN EMOI

               

          La fête de Holi est une fête hindoue qui a lieu en mars lors de l'équinoxe de Printemps. Je suis certain que vous la connaissez car c'est lors de cette fête, plus particulièrement le deuxième jour appelé Rangapanchami que les gens tout de blanc vêtu, se promènent et se jettent les uns sur les autres des poudres de couleurs au point que rapidement tout le monde est multicolore. Tout cela se déroule dans une belle ambiance ou les inégalités sont, momentanément au moins gommées, puisque du plus humble au plus riche, sans distinction de rang, du domestique au maître de  maison, chacun peut se lancer des couleurs. Les femmes participent autant que les hommes et c'est une fois encore l'occasion d'échanger, de partager de se faire plaisir.




          Bien entendu il existe pour la Holi différents plats typiques mais aujourd'hui je vais vous livrer une recette qui se confectionne tout particulièrement à l'occasion de la Holi : le THENDAI

   Ingrédients :


1 Litre de lait demi écrémé ou de lait de soja

2 belles cuillères à soupe de sucre de palme

3 cuillères à soupe d'amande en poudre

2 cuillères à soupe de grain de pavots

2 cuillière à soupe de pistache décortiquées non salées

1 cuillière à café de poudre de cardamome

1 pincée de safran

1 demi-cuillière à thé de noix de muscade

1 demi-cuillère à thé de poivre blanc moulu

1 cuillère et demie à soupe d'eau à la rose.

 

           Cette préparation s'effectue depuis la veille :

 

         Mixer les pistaches le plus finement possible. Placer tous les ingrédients secs dans un shaker hermétique ou dans une bouteille. Couvrir avec le litre de lait et l'eau à la rose. Bien agiter et maintenant 24 heures au frais en remuant régulièrement.

 

         Quelques minutes avant de servir filtrer le mélange au chinois et verser dans des verres que vous aurez fait refroidir préalablement.

 

          Cette boisson se boit facilement en accompagnement d'un dessert, elle est délicieusement parfumée  

 

              
Cet article vous a plu, merci alors de cliquer sur ce bouton pour le diffuser sur le net Partager via Additious

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P

Cette recette nous transporte en Inde et c'est magique. Il existe de très bons poivres en Inde comme le poivre blanc de Tellichery ou le poivre du Kérala. Mais j'avoue que je vais déroger à la
règle, j'utilise le poivre de Kampot au Cambodge, il est très apprécié par les tables étoilées pour ses parfums.
Mais dans tous les cas, je vous déconseille les poivres du supermarché qui sont de mauvaise qualité, sans parfums et uniquement un bel emballage ou une belle marque.


Répondre
A

Bonjour Christophe,
Tu vois, tu viens de m'apprendre une recette que je ne connaissais pas du tout! ça m'a fait penser au kheer, boisson aux amandes que l'on fait bouillir par contre. Holi est principalement une fête
du nord de l'Inde et qui n'est apparu que très récemment parmi la jeune communauté du sud. Je n'ai donc pas eu l'occasion de la fêter véritablement. Merci d'ouvrir mon horizon!
Bien à toi


Répondre
S

Mmmhhh, c'est tout facile et cela a l'air trèèèèèès bon.


Répondre
L

 



A

J'ai loupé de jolies choses pendant mon absence, mais je viens de combler ce vide. Tu as vraiment l'air d'être passionné l'inde ! Une raison particulière ?


Répondre
L


Bonjour,

Je suis interessé par toutes les cultures et l'Inde fait à ce titre partie de mes centres d'intérêts . Cette culture diverse et ce pays particuliers sont le creuset de religions riches en
symboles, d'une médecine conceptuellement très différente de la nôtre, d'une philosophie également particulière... autant de diversités qu'il me plait d'évoquer au travers des recettes.
Prochainement je vous ferai bénéficier de ma vision du Mexique d'ou je reviens et ou, toujours avec la cuisine comme fil rouge, j vous proposerai une vision des civilisations précolombienne et du
synchrétisme culturel né de la colonisation hispanique. 

Tout au cours de l'année 2010 je proposerai aussi diverses recettes de malaisie et spécifiquement de gateaux car au travers des recettes on remarque que le rôle de la femme dans
l'émigration indo chinoise a été prépondérant. 

Voilà donc pour les mois futurs.

Bien à toi, et merci encore pour l'intérêt que tu portes à mon blog 

Christophe