TAMALES AUX POIRES ET AU CHOCOLAT - RECETTE MEXICAINE PAR LES MARMITES EN EMOI

Publié le par LES MARMITES EN EMOI

               

 

 Les marmites en émoi - Tamales aux poires et chocolat

 

          Ceux qui connaissent le Mexique le savent et ceux qui s'y rendront l'apprendront très vite : Lorsque vous êtes au Mexique : Tout est possible. Que mes amis du Mexique et tous ceux qui en sont originaires et qui lisent ces lignes me pardonnent mais j'ai voulu présenter cette recette " adaptée " car elle illustre bien cet adage mexicain. J'ai donc voulu réinterpréter les " tamales " plat typiquement mexicain sous forme d'un dessert avec des ingrédients qui n'étaient pas tous mexicains, et en effet… c'est possible…

 

          Vous trouverez ICI des informations à propos des tamales mais souvenez vous qu'il s'agit d'un plat rituel et festif, simple à préparer, un peu long à réaliser, mais qui permet de se retrouver dans la cuisine pour partager les préparatifs des fêtes et rire de multiples choses comme savent le faire les mexicains qui plaisantent sans cesse en maniant avec habileté ce qu'ils nomment " el doble sentido" . L'art du double sens consiste en effet à dire des choses tout à fait plaisantes mais recèlent un message caché d'un second degré dont la compréhension sans équivoque est cependant laissée à l'appréciation de celui auquel le message est destiné.

 

          Laissez-moi illustrer cela à l'aide d'une petite anecdote. A notre arrivée sur le site archéologique de Palenque, de nombreux jeunes enfants d'ethnies Mayas se sont massés autour de notre véhicule nous empêchant presque d'en descendre. Qui pour nous proposer ses services pour une visite guidée ? Qui pour nous vendre un colifichet à l'effigie de Pakal ? Qui pour nous proposer la réplique d'une statuette ? La jeunesse de ces enfants n'avait d'égale que leur ténacité inaltérable puisqu'ils formaient une sorte d'essaim qui nous escortait jusqu'à l'entrée du site. En bon européen nous avons décliné poliment d'abord leurs offres puis avec davantage de fermeté ensuite mais toujours sans succès.

 

          Tout d'abord amusé de nous voir assaillis par ces enfants, notre ami Roberto qui use à merveille de ce " double sens " n'intervint pas, puis sans jamais s'adresser aux enfants,  dit à la cantonade d'une manière très théâtrale : " Donnez moi le couteau pour que je sacrifie l'un de ces enfants aux Dieux ". Les enfants disparurent alors avant même qu'il eut achevé sa phrase. Roberto nous expliqua alors que dans les familles d'origines Mayas la vénération des Dieux anciens et les rites animistes avec parfois des sacrifices d'animaux a de nos jours encore  court et il est vraisemblable que les enfants furent effrayés à l'idée d'être offerts aux Dieux…

 

          Passons maintenant à la recette :

 

          Au Mexique les tamales sont réalisés avec de la graisse de porc, autrement dit du saindoux. Pour des raisons tant nutritionnelles que de philosophie personnelle j'ai remplacé le saindoux par du beurre demi -sel.

 

          Pour cette recette vous avez besoin de feuilles de maïs. Nous en avons rapporté du Mexique ou là bas elles ne coutent quasiment rien. Vous pourrez en trouver en France, je vous laisse le soin de chercher sur internet car sans vouloir nuire à quiconque les prix pratiqués sont sans communes mesures avec les prix mexicains… Pas de panique vous pouvez remplacer ces feuilles de maïs par des feuilles de bananiers que vous trouverez  facilement dans les épiceries asiatiques.

   

          Je vous conseille d'utiliser le chocolat de mon partenaire NEWTREE car la saveur puissante du mélange " Pleasure " n'a rien à envier à la riche saveur du cacao pur que vous trouverez au Mexique, berceau de ce  merveilleux produit.

 

 

          Ce dessert est parfait si vous prévoyez un plat principal plutôt léger tel que le MIXIOTE DE POISSON que je vous ai récemment présenté. 

 

 

Ingrédients pour 8 tamales

 

300 grammes de farine de Maïs.

1 grosse boite de poires au sirop

250 g de pâte à base de chocolats noirs " Pleasure "  NEWTREE

125 grammes de beurre demi sel

125 grammes de noix de pécan

100 grammes de sucre de canne en poudre

50 grammes de chocolat noir à l'orange amère NEWTREE

100 grammes de poudre d'amande

Extrait de vanille

Des feuilles de maïs ou des feuilles de bananes

Une pincée de sel

 

          Egoutter les poires au sirop et récupérer le sirop. On obtient  environ 300 ml de sirop, auquel on ajoute la quantité d'eau nécessaire pour obtenir 500 ml de liquide.  Dans un récipient, verser la farine de maïs le sucre de canne, l'extrait de vanille, ajouter le sirop allongé d'eau puis le beurre fondu. Bien mélanger jusqu'à obtenir  une masse homogène. Placer cet appareil dans une casserole et cuire à feux doux pendant environ 15 minutes jusqu'à obtenir une masse plus compacte. Laisser refroidir cet appareil que les Mexicains nomment " la masa "

 

 

Les marmites en émoi - Tamales aux poires et chocolat (2)

 

 

          Placer les feuilles de maïs dans un récipient et couvrir  d'eau bouillante puis laisser ramollir 10 minutes environ. Egoutter.

 

          Placer  une feuille de maïs bien à plat et étaler sur les ¾ de sa surface deux cuillères  de "masa " .

 

 

    Les marmites en émoi - Tamales aux poires et chocolat (3)

 

Réitérer l'opération sur chacune des feuilles. Puis, dans chacun des tamales, bien au centre dans la longueur de la feuille, disposer une demi poire coupée en petits dés .

 

  

          Ajouter une cuillère à café et demi de " pleasure " de NEWTREE et râper grossièrement la valeur d'un carré et demi de chocolat noir à l'orange amère. Poser ça et là quelques noix de pécan .

 

 

 

 

 

Les marmites en émoi - Tamales aux poires et chocolat (4)

 

           Répartir maintenant sur l'ensemble une à deux cuillères à soupe de poudre d'amande.

         

 

Les marmites en émoi - Tamales aux poires et chocolat (5)

   

          Rouler la feuille de maïs à la manière d'un cigare. Vous constaterez que la feuille de maïs a une forme d'éventail. C'est sur la partie la plus large que les ingrédients sont posés et une fois la feuille roulée la partie la moins large est repliée en dessous. La masa sèche vite et les feuilles de maïs se  raidissent rapidement dès que l'eau dont elles sont imbibées s'évapore. Il est donc prudent et surtout plus convivial de faire cette recette à plusieurs pour étaler, garnir et replier rapidement les tamales.

 

 Les marmites en émoi - Tamales aux poires et chocolat (6)

 

 

 

          Si vous peinez à replier les feuilles ou ci certaines se fendent un peu vous pouvez toujours garnir le tout comme je l'ai moi-même fait. Vos tamales auront alors un coté encore plus artisanal.

 

 

 Les marmites en émoi - Tamales aux poires et chocolat (7)

 

 

          Les tamales se cuisent à la vapeur. Les mexicaines utilisent une grande marmite dont elles tapissent le fond de feuilles de mais. Elles ajoutent de l'eau puis alignent verticalement les tamales (partie repliée vers le bas). Elles placent un tissus sur le dessus et cuisent lentement et longtemps l'ensemble. Vous pouvez tout à fait les cuire en cocote minute pendant une demi heure ou dans un appareil VITA SAVEUR pendant une heure environ.

 

          Vous pouvez manger ces tamales chauds, tièdes ou même froids. Ils se congèlent facilement et vous pouvez les décongeler au dessus de la vapeur pour leur rendre leur moelleux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

               

Publié dans Desserts et entremets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article